Blog

Interview de Thierry Poulain – Créateur de la 1ère édition du NoctiRaid

Découvrez l’interview de Thierry Poulain, enseignant des métiers du sport à l’Université Paris-Sud et créateur de la première édition du NoctiRaid.

Thierry Poulain - NoctiRaid

  1. Pouvez-vous nous parler de la toute première édition du NoctiRaid ?

Avant le 1er NoctiRaid (2007), nous avons monté le Projet R.O.U.G.E. (Raid Orsay Université Grandes Écoles) avec les M2Mels en 2006. Les différentes épreuves étaient le trail, VTT, tir à l’arc, descente en rappel + épreuve surprise = tirs de paint-ball sur une mascotte Lapin, en pleine forêt & la nuit ! Il y avait 10 équipes participantes entre 2 et 3 coureurs.

  1. Comment avez-vous eu l’idée de créer cette épreuve organisée par les étudiants de l’Université d’Orsay ?

Avec Bernard Corrand (enseignant « historique » de la filière Management à UPS), nous avons eu l’idée de monter un Raid avec l’aide d’une entreprise privée spécialisée, basée à Dreux. Mais après une visite & discussions dans leur domaine, les étudiants 2006 ont dénoncé le partenariat, ne voulant pas être « des prestataires de service » et s’engageant à monter leur propre Raid. J’ai dit « banco » et ça a été le début d’une confiance mutuelle (responsabilités partagées) qui caractérise encore aujourd’hui le montage du NR. Un étudiant a été particulièrement déterminant dans cette aventure 2006 (montée en moins de 3 mois !), Gaël Couturier, journaliste en reconversion, aujourd’hui journaliste spécialiste de Raids à travers le monde.

  1. Quelles sont les évolutions du NoctiRaid qui vous ont particulièrement marquées ?

En changeant de nom en 2007, le NR a aussi changé de cible en ouvrant à tous les coureurs possibles, y compris les spécialistes. Le NR est alors devenu un Raid étudiants mais aussi un Raid attendu par la communauté des coureurs spécialistes franciliens (puis nationaux). Ces différences de niveaux de coureurs en font aussi son charme. De nouvelles épreuves ont été introduites selon les années, les plus périlleuses ou amusantes se sont déroulées sur l’Yvette (kayak-trail, slalom kayak sur le lac d’Orsay) mais aussi le rappel de nuit sur le viaduc des fauvettes, des team works- 3 étudiants attachés et sous la pluie battante…).

  1. Cette année, le NoctiRaid accueille pour la première fois une épreuve destinée aux enfants, dans dix ans, comment imaginez-vous le NoctiRaid ?

Pas plus grand, les chemins de la vallée (fortement urbanisée) ne le supporteraient pas et cela risquerait de mécontenter les populations riveraines et les nombreux promeneurs. Une ouverture pour des coureurs internationaux me semble souhaitable, dans la perspective du M2 et de son internationalisation.

  1. Imaginiez-vous il y a dix ans que le NoctiRaid prendrait une telle ampleur ?

Non bien sûr, il ne faut pas oublier que cela reste un exercice grandeur nature (sans jeu de mot) pour préparer nos étudiants à leur vie professionnelle et aux responsabilités qu’ils prendront. Mais la succession des apports de chaque promotion et son effet de strates a rendu possible ce développement. Les héritages successifs l’ont facilité. C’est la notoriété du NR qui est intéressante maintenant pour la visibilité de notre filière Management.

  1. Que pensez-vous que l’organisation de cette course peut apporter aux étudiants du M2 Mels ?

Assurément une expérience « live » d’un événement sportif ; nous ne sommes pas prestataires pour une marque ou une collectivité qui nous dirige (comme ailleurs…), mais bien les dépositaires du « produit », le label du M2Mels UPS qui se mérite. Dans la préparation et ses missions & responsabilités à prendre, les contacts professionnels développés à cette occasion. Mais aussi le jour de l’épreuve elle-même où les étudiants vont apprendre à se connaître dans la réalité d’un événement : certains, timides en préparation, se révèlent superbes en événement, avec une grosse capacité de travail, de réaction à l’imprévu, de gestion et d’improvisation ; d’autres, à l’inverse, perdent pied le jour J et disparaissent ou presque ; et les meilleurs, les plus pros, assurent d’octobre aux débriefs post-event.

  1. Avez-vous une anecdote à nous raconter à propos de la toute première édition ?

Ne revenons pas sur l’équipe disqualifiée (on ne sera jamais si c’était mérité), je préfère l’anecdote de ce pauvre étudiant M2 volontaire pour enfiler la mascotte-lapin et qui s’est fait tirer dessus pendant une demi-heure, en se cachant derrière les arbres de son parcours en AR ! Il était épuisé et n’avait pas mesuré que les impacts des billes de peinture, ça peut faire des bleus malgré la fourrure…

  1. Si vous étiez chef d’une commission au NoctiRaid, laquelle serait-elle ? (logistique, marketing, développement durable, sport, communication, équipe, chef de projet …)

2 stratégies possibles : soit j’en profite pour me former là où je suis le moins compétent et bénéficier de l’expérience pour ajouter une ligne à mon CV, soit je m’appuie sur ce que je sais déjà faire pour en démontrer ou accroître l’étendu. Chef de projet, c’est ce que j’ait fait (avec un étudiant) de 2006 à 2016, je choisirais donc le Développement Durable pour sa nouveauté et son impérieuse nécessité dans l’évolution des épreuves sportives (et du NR). Ce que j’éviterais : la responsabilité des bénévoles…

  1. Un petit mot pour les étudiants qui organisent le M2 MELS cette année ?

Je suis sûr que vous avez bien préparé l’événement en amont, alors ne ratez pas le jour J, c’est ce qu’il y a de mieux. La métaphore amoureuse est bien proche… Donc, soyez prêt aussi physiquement (hygiène de vie, sommeil & alimentation). Et n’oubliez le post-event avec le rangement, les retours aux partenaires, les débriefs et les CR pour que la promotion M2Mels suivante enchaîne facilement le NR2020.

Un grand merci à Thierry Poulain pour ses réponses !  Retrouvez la 10ème édition du NoctiRaid le samedi 16 Février 2019.

La NoctiBoutique est ouverte !

A l’occasion de la 10ème édition du NoctiRaid et en réponse aux nombreuses demandes émanant des participants des anciennes éditions, l’équipe du NoctiRaid est heureuse de vous annoncer le lancement de sa boutique : la NoctiBoutique !

NoctiBoutique - NoctiRaid

Cette dernière reprenant les codes graphiques de l’événement propose une gamme de vêtements alliant lifestyle et sportwear. T-shirts, sweats, shoftshells sont disponibles dès à présent sur notre site internet.

Une boutique physique sera également présente le jour J afin d’essayer les articles dans le plus grand des conforts ! Cependant, sachez que pour cette première édition nos stocks seront très limités. Nous vous conseillons donc, si un vêtement vous intéresse de le réserver au plus vite directement sur le site.

NoctiBoutique - NoctiRaid

Si vous avez la moindre question, vous trouverez ci-dessous une foire aux questions générale. N’hésitez pas à nous contacter à marketing@noctiraid.fr si la FAQ ne vous permet pas de répondre à vos questions.

NoctiBoutique - NoctiRaid

Foire aux questions : 

Comment acheter un vêtement de la NoctiBoutique ?

Pour acheter un vêtement de la NoctiBoutique, rendez-vous sur la boutique en ligne via ce lien pour le commander. Vous pouvez également acheter votre vêtement sur le village du NoctiRaid le 16 Février prochain !

Quelles sont les méthodes de paiement ? 

Pour réserver votre vêtement en ligne, le moyen de paiement se fait par PayPal. Sur place, nous acceptons les espèces, les chèques et nous aurons également un terminal de paiement pour effectuer votre paiement par carte bleue.

Comment récupérer ma commande ? 

Votre commande vous attendra sur le village du NoctiRaid le 16 Février. Nous ne faisons pas d’envoi.

Comment faire si le vêtement ne me convient pas ? 

Nous effectuerons le remboursement dans les plus brefs délais.

Comment faire si je ne peux pas être présent le 16 Février pour récupérer ma commande ? 

N’hésitez pas à nous envoyer un mail à marketing@noctiraid.fr, nous trouverons une solution pour vous !

Quels sont les stocks ?

Pour cette première édition, nos stocks sont très petits, c’est pourquoi, si un vêtement vous intéresse, nous vous conseillons de le réserver au plus vite sur notre site. Les quantités sont indiquées sur la page de chaque produit.

Interview Christopher Hautbois et Michel Desbordes, responsables du M2 MELS

Découvrez l’interview de Christopher Hautbois et Michel Desbordes, co-dirigeants du Master 2 Management des Evénements et Loisirs Sportifs à l’université Paris-Sud. Ils ont également participé à de nombreuses éditions du NoctiRaid et nous partage aujourd’hui leurs visions de l’événement en tant que professeurs et participants.

Les réponses de Christopher Hautbois seront notées C.H et celles de Michel Desbordes M.C.

A quelle édition du NoctiRaid avez-vous participé pour la première fois ?
C.H : J’ai participé à « l’ancêtre » du NoctiRaid : le Projet ROUGE pour Raid Orsay Université Grande Ecole. C’était en 2006.

M.D : Idem, en 2006, on avait d’ailleurs fini 37eme avec Christopher et un 3 ème co-équipier, mais on a été injustement disqualifiés lors de cette édition pour avoir manqué une balise, alors que nous avions juste été très « stratégiques » 😉

A combien d’édition du NoctiRaid avez-vous participé ?

C. H : J’ai du participer à 2/3 éditions.

M.D : 3 NoctiRaid et 1 NoctiSprint.

Est-ce qu’en terme d’organisation, d’épreuves … il a eu des changements / améliorations qui vous ont particulièrement marqué ?
C.H : Je dirais que l’ADN de l’épreuve a toujours été le même. C’est sans doute ce qui en fait son succès aujourd’hui. Les modifications concernent essentiellement l’ordre des épreuve, l’heure de départ (à minuit lors des premières éditions), le nombre d’équipes (en croissance constante) et l’organisation de la base vie (chaque édition a son propre agencement). La bonne idée pour moi a été d’ajouter une épreuve de tir il y a quelques années. C’est original et ludique.

M.D : Je trouve que l’organisation s’améliore d’année en année, grâce à l’expérience accumulée par les étudiants du master 2 MELS, qui ensuite se « passent le flambeau ».

En tant que participant, quel est votre meilleur souvenir du NoctiRaid ?
C.H : Le NoctiRaid est une compétition qu’on a toujours plaisir à terminer quelle que soit la place. Parce que c’est difficile et parce qu’en équipe c’est une épreuve très sympa à faire. Au-delà de cela, l’un de mes principaux souvenirs est…un mauvais souvenir. Lors de la première édition, durant l’épreuve de VTT, nous étions suivis par une équipe alors que c’était interdit. Pour essayer de la semer nous avions coupé à travers un chemin. Pas de chance, il y avait une balise à valider. Les organisateurs ont pensé qu’on avait voulu tricher. Nous avons été disqualifiés malgré nos protestations !

M.D : l’an dernier, mon fils a fait le NoctiSprint avec des co-équipiers de l’Ecole Centrale. Ils ont d’ailleurs fini…bien devant nous 😉 Mais l’idée de s’aligner sur la même épreuve ensemble a été pour moi un joli moment dont je me souviendrai, même si je n’ai plus des jambes de 20 ans !

Et en tant que responsable du Master 2 ?
C.H : C’est toujours une grande satisfaction de voir les étudiants concrétiser leur projet de l’année et visiblement prendre du plaisir à le faire. Je garde tout particulièrement un bon souvenir de la manière dont la promo de l’année dernière avait géré leur épreuve. Les conditions météo très difficiles (beaucoup de neige) avaient sérieusement compliqué les choses. C’était un bon cas d’école de situation de crise.

M.D : Je suis d’accord, le NoctiRaid représente beaucoup beaucoup d’heures de travail pour sa préparation, et c’est toujours un plaisir de partager le moment avec les étudiants qui sont à juste titre fiers de nous montrer leurs qualités opérationnelles. C’est aussi pour cela qu’on fait ce métier, les professionnaliser, et c’est en grande partie sur cet événement que l’on voit leur capacité d’adaptation.

Vous suivez certains élèves depuis la Licence 3, pour vous, l’organisation du NoctiRaid est une belle mise en pratique de leur apprentissage à l’Université Paris-Sud ?
C.H : Indéniablement. Les étudiants, l’UFR STAPS et le M2 y sont très attachés. J’espère qu’il y aura de très nombreuses éditions.

M.D : Bien sûr, c’est la matérialisation de leurs compétences, et quelque part on se dit que ce qu’on leur enseigne a pu leur être utile. On est alors triste de les voir partir en stage (si si c’est vrai), mais en même temps heureux de pouvoir les « lâcher » dans la nature avec des compétences reconnues en organisation d’événements.

Chaque année, le NoctiRaid se développe de plus en plus avec cette année par exemple la mise en place de la course NoctiJunior. Comment imaginez-vous le NoctiRaid dans dix ans ?
C.H : Impossible à dire et c’est cela qui est sympa. Tout reste à écrire. Personnellement j’aimerais bien que cet événement ait un jour une dimension internationale avec des équipes venant de toute l’Europe et pourquoi pas d’un peu plus loin encore.

M.D : Je pense que l’international est en effet une bonne idée, mais par-dessus tout j’aimerais que l’événement soit reconnu pour une dimension sociale et sociétale très forte, en étant attaché à une
cause.

Votre épreuve préférée ?
C.H : Bike and run : une épreuve qui constitue un bon mix entre fun, effort physique et stratégie de course.

M.D : Moi aussi, car c’est un un concentré d’intelligence, où ce ne sont pas les plus forts physiquement qui gagnent, mais ceux qui savent bien gérer leur équipe, ses forces et ses faiblesses.

Votre épreuve détestée ?
C.H : Le tir à la carabine il y a deux ans. Mon équipe fait 0/15. Ces erreurs nous coûtent le podium ! (en fait non on était déjà loin des premiers.)

M.D : L’orientation, car j’ai maintenant besoin de lunettes pour lire, et car je crois à chaque fois super bien connaitre le campus, car j’y travaille depuis 20 ans, mais en fait je me plante à chaque fois ! 

Un conseil pour :

Ne pas perdre patience sur la course d’orientation ?
C.H : Rester zen. Ce n’est pas sur la CO que ca se joue. Il y a encore toute une nuit d’effort à faire 🙂
M.D : amener mes lunettes ! 😉

Eviter les crampes à vélo ?
C.H : S’entraîner suffisamment en amont. Et boire suffisamment

M.D : Je n’ai jamais eu de crampes en vélo 😉

Rebooster son équipe à 2h du matin ?
C.H : A 2h du matin ? Mais on aura déjà fini à cette heure là ! 😉

M.D : Ne plus parler et juste se regarder quand on sent que ça peut être tendu…sinon ça peut partir en vrille !

Viser la cible au tir biathlon ?
C.H : Si seulement je le savais…

M.D : Faire un stage de 15 jours avec Martin Fourcade.

Un grigri ou une tradition porte bonheur ?
CH : D’abord la jambe gauche, et une gorgée de Volvic. Toujours.

MD : Je ne suis pas superstitieux.

Si vous deviez être chef d’une commission au NoctiRaid, laquelle choisiriez-vous ?
CH : Sportive ou logistique

MD : Médias.

Un petit mot pour les étudiants du M2 MELS ?
CH : Profitez. Ce week-end sera peut-être le meilleur moment de votre scolarité

MD : Vous allez travailler, ne pas dormir, être tendus, peut-être vous engueuler, mais au final vous saurez ce que c’est qu’être une équipe. ET les remerciements des participants seront un bon réconfort. Profitez de ces moments, car plus tard je suis convaincu que cette expérience unique sera un des moments forts de vos années d’étudiants.

Un grand merci à Mr Hautbois et Mr Desbordes d’avoir joué le jeu de l’interview et d’avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions.

5 bonnes raisons de devenir bénévole

Vous êtes étudiant dans le secteur sportif ?  Vous êtes un passionné de sport ? Vous souhaitez faire de nouvelles rencontres ? Et si vous deveniez bénévole sur un événement sportif ?
Vous hésitez encore à vous lancer ? La rédac’ du NoctiRaid vous a trouvé 5 bonnes raisons qui vous donnerons envie de sauter le pas.

1. Pour faire un premier pas dans le monde de l’événementiel sportif

Le monde de l’événementiel sportif vous intéresse ? Faire du bénévolat sur un événement sportif est un très bon moyen pour vous rendre compte des différents métiers présents sur les événements. Cela vous permettra de découvrir les coulisses et de voir les postes qui pourraient potentiellement vous plaire dans votre future carrière et tout ça en conditions réelles. Terminée la théorie, place à la pratique !

 

2. Pour faire de nouvelles rencontres et élargir votre réseau

En plus d’élargir vos connaissances, le bénévolat permet d’agrandir votre réseau. Vous aimeriez travailler ou effectuer votre stage au sein d’une entreprise ? Démontrez votre intérêt en réalisant du bénévolat sur leurs événements. Ne ratez pas l’occasion de rencontrer les dirigeants ou les personnes qui travaillent sur l’organisation d’un événement !

Au delà des rencontres professionnelles, le bénévolat c’est aussi une expérience humaine qui vous permettra de rencontrer des personnes de tous âges, issus d’univers différents et partageant souvent une passion commune pour le sport. Toutes ces personnes ont des choses à vous apporter.

Bénévole NoctiRaid

 

3. Pour ajouter de nouvelles expériences sur votre CV

Le secteur de l’événementiel sportif est plus concurrentiel que jamais. Participer aux événements en tant que bénévoles c’est montrer votre intérêt et votre motivation. De plus, quelque soit le milieu professionnel où vous souhaitez évoluer, ajouter le bénévolat sur votre CV sera un « plus » qui ne laissera pas indifférent vos recruteurs.

Le saviez-vous ? Que vous soyez bénévole sur du long terme dans une association ou une fois sur un événement, vous pouvez demander un certificat de bénévolat ! Cliquez ici pour en savoir plus.

 

4. Pour découvrir un nouveau sport

Vous avez envie d’essayer le raid, le trail ou vous avez des a priori sur certains sports ? Quoi de mieux que de vous rendre sur le terrain pour le découvrir de plus près. Il n’est pas rare que les bénévoles du NoctiRaid nous donne rendez-vous l’année suivante en tant que participants.

Bénévole NoctiRaid

 

 

5. Parce qu’on a besoin de vous !

Vous le savez certainement mais les bénévoles sont indispensables sur les événements. Sans eux, rien ne pourrait être possible. Ils sont un important facteur clef de réussite pour le bon déroulement de la compétition ou du spectacle. On les retrouve à différents postes : ravitaillement, consigne, balisage, signaleur … il y en a forcément un qui est fait pour vous !

 

Vous êtes convaincus ? Vous aussi souhaitez rejoindre l’aventure NoctiRaid ?

Vous le savez sans doute, un événement sans bénévole ne peut exister, on a besoin de vous !  N’hésitez pas à vous inscrire via le formulaire ci-dessous ou à nous contacter si vous êtes intéressé ! Bonne ambiance garantie !

INSCRIPTION BÉNÉVOLES